Les traversiers de Marine Atlantique sont-ils accessibles? OUI!

| Dr. Jessie Voigts, Guest Blogger

Voici un blogue de notre invitée, Dre Jessie Voigts. Dre Voigts détient un doctorat en éducation internationale, elle a vécu et travaillé au Japon et à Londres, et elle a aussi voyagé dans le monde entier. Jessie est constamment à la recherche de moyens d’accroître la compréhension interculturelle et elle se passionne pour le partage du monde par le biais de son site, Wandering Educators (Les éducateurs itinérants).

En tant que voyageur à mobilité réduite, l’accessibilité me préoccupe beaucoup, partout où je vais. Et bien que de nombreux endroits prétendent que leurs installations sont accessibles, la réalité est souvent bien différente. Cet été, lorsque nous avons fait notre merveilleux périple en voiture du Michigan jusqu’à Terre-Neuve, j’avais fait des recherches pour trouver les meilleurs moyens de m’y rendre. Prendre l’avion constituait une solution facile, mais nous voulions un voyage plus long, qui comprenait plusieurs endroits à visiter et un certain nombre de moyens de transport! Les traversiers de Marine Atlantique représentaient une manière intrigante de se rendre à Terre-Neuve et aussi un moyen de transport extrêmement accessible. Voici mon histoire.

Je voyage avec un tripoteur et je possède des années d’expérience pour trouver à l’avance la façon dont ça se passera avec mon triporteur et les endroits où je devrai marcher. Je n’avais jamais fait de traversée de nuit. J’ai donc téléphoné pour prendre une réservation et j’avais de nombreuses questions à poser. Le site est évidemment très utile avec les nombreux renseignements qu’il comporte sur l’accessibilité, mais il y a toujours des inquiétudes pour les voyages de personnes à mobilité réduite. Heather de Marine Atlantique a répondu à toutes mes questions. Ses réponses m’ont passablement soulagée. Nous avons réservé une cabine accessible pour nous trois et nous avons planifié le reste de notre périple sur la route!

Une fois arrivés à Sydney en Nouvelle-Écosse pour embarquer sur le traversier, nous avons pu constater les nombreuses activités entourant les opérations des traversiers de Marine Atlantique. Le nouveau terminal de passagers à North Sydney est magnifique, et tout à fait accessible. Les larges corridors, le nombre de sièges dans la salle d’attente et les salles de bains accessibles étaient un prélude à notre voyage en traversier.

Pour embarquer sur le traversier, vous stationnez votre voiture en ligne, puis on vous dirige sur le navire. Les lignes pour les personnes handicapées sont les plus près du traversier et du terminal, de sorte que vous pouvez facilement sortir et explorer le terminal puis vous préparer pour l’embarquement le moment venu. Nous sommes montés à bord les premiers, avec suffisamment de temps pour prendre les articles dont nous avions besoin et aussi mon triporteur. Le stationnement réservé aux personnes handicapées se trouve près de l’ascenseur et une rampe est aménagée à partir du niveau du stationnement jusqu’à l’ascenseur. Et, comme il s’agit d’un navire, des barrières de protection se trouvent à chaque porte. Pas de problème, mon triporteur pouvait facilement passer à travers ces barrières, il n’avait qu’une petite bosse à passer. C’est une excellente caractéristique de sécurité et j’y suis habitué avec notre voilier.

Voici toutefois la magie de Marine Atlantique. Le personnel se soucie vraiment de chaque passager. On nous a aidés avec nos bagages, avec le triporteur et pour nous rendre à notre cabine. Je n’ai jamais senti que je risquais de tomber parce que quelqu’un était là pour m’aider à chaque étape. C’est vraiment l’accueil le plus chaleureux que j’ai reçu lors d’un voyage et cela a fait de notre voyage sur le traversier, une des meilleures parties de notre voyage d’un mois.

Les cabines accessibles ont de larges portes, un bureau pour fauteuil roulant, une grande salle de bains dans laquelle vous pouvez entrer avec le fauteuil roulant, un lavabo ajustable, une toilette avec barres d’appui et même une douche accessible. Les couchettes du bas sont accessibles, tout comme la petite table devant l’hublot. Si vous m’aviez demandé de concevoir une cabine accessible, moi-même je n’aurais pas pensé à toutes ces fonctionnalités!

Notre traversée s’est déroulée paisiblement, sans problème. J’ai quelque peu exploré le navire en triporteur; une fois de plus de larges corridors, des restaurants et des aires d’observation accessibles et les ponts que j’ai beaucoup aimé visiter (de magnifiques vues!). J’ai dormi profondément, puis je me suis levée pour me préparer pour le débarquement alors que j’ai entendu l’annonce que nous approchions de Terre-Neuve.

Le débarquement s’est aussi déroulé facilement. Nous avons attendu jusqu’à ce que presque tout le monde soit parti, et nous nous sommes ensuite rendus jusqu’à la zone de stationnement. Nous avons eu de l’aide à chaque étape du débarquement et nous avons rapidement et facilement chargé notre voiture et nous avons quitté le navire en faisant des au-revoir à nos nouveaux amis et à notre maison sur l’océan.

En vérité, ce fut l’une des façons de voyager la plus accessible que je connaisse; beaucoup plus facile que les avions et les aéroports, et avec du personnel bienveillant prêt à m’aider lorsque j’en ai besoin. Si vous avez un handicap et que vous voyagez jusqu’à Terre-Neuve avec Marine Atlantique, ne soyez pas inquiets. Ils savent s’occuper de vous.